livreS

« Comment l’ambition vient aux filles ? » 2014

« Comment vient l’ambition ? » 2018
Viser la lune pour atteindre les étoiles

Préface d’Anne de Blignières et contribution de Brigitte Grésy

LE LIVRE QUI LIBÈRE VOS ÉNERGIES
Avec cet ouvrage, l’auteure livre au lecteur ses réflexions nourries par son expérience, depuis l’enfance, en passant par le débat télévisuel auquel elle a participé sur le sujet en 1983, jusqu’à aujourd’hui, sur l’ambition, sa genèse et la satisfaction que les défis relevés procure. Tant professionnelle que privée, l’ambition est au coeur de la réussite.
La parole est également donnée à 11 personnes de 25 à 60 ans qui racontent leur histoire de vie, avec ses déceptions et ses joies, en expliquant comment cette énergie nait parfois au cours du parcours professionnel, et en quoi elle est un moteur pour aller de l’avant.
Cet ouvrage aborde le sujet de l’ambition par le prisme de l’expérience et de l’observation, où chacun peut piocher un conseil, une anecdote, une histoire de vie qui fera, à coup sûr, sens en chacun de nous !

Sommaire
Ambition : de quoi parle-t‑on ?
Flash-back
L’ambition dans tous ses états : neuf femmes et deux hommes se racontent
Quelques trucs et astuces pour réaliser ses ambitions
Saisir les opportunités – Adopter une stratégie de contournement – Adopter la bonne posture Fonctionner en réseau – Utiliser les réseaux sociaux professionnels – Maîtriser l’art oratoire – Maîtriser son image – Préserver sa santé – Se faire accompagner – Se faire repérer professionnellement – S’interroger sur les conséquences de ses choix avant de s’engager – S’affirmer, demander, proposer, refuser – Se dire que c’est possible – Développer une stratégie – Remettre en question sa trajectoire

L’auteure
Diplômée de l’EM Normandie, Frédérique Cintrat a quitté un emploi de cadre supérieur dans l’assurance en 2014 pour devenir entrepreneure. Elle a créé la start-up axielles.com, application de networking pour les femmes et les entreprises qui permet de réaliser ses ambitions par le partage de bons plans professionnels, et Assurancielles, structure spécialiste de l’Assurance au féminin. Lauréate, en 2013, du trophée Argus de l’assurance de la « Femme de l’année dans l’assurance », elle a été identifiée en 2014, par le magazine Action commerciale, parmi les 100 managers commerciaux d’influence de France. Elle est également lauréate 2015 du concours femmes en vue de vox Femina. Elle intervient également pour des conférences énergisantes sur l’ambition et les réseaux pour les entreprises et les organisations.

Les 11 témoins :
Armonie Bellepeau-Crochet : « L’ambition, c’est réaliser ses rêves, sans limites » – Minetou Ndiaye : « L’ambition, c’est vaincre ses peurs et ne rien s’interdire »- Areeba Javed Rehman :« J’agis comme une sportive de haut niveau qui veut toujours améliorer ses performances »- Raghia Battah : « L’ambition, c’est le contraire de la routine ! »- Éric Mahaut : « L’ambition, c’est avoir envie de relever des défis, même petits »- Patricia Delon :« L’ambitieux est en permanence insatisfait »- Fabrice Moizan :« L’ambition, c’est se surpasser pour changer l’ordre établi »- Christine Doumergue : « L’ambition, c’est se projeter dans l’avenir »- Frédérique Clavel :« L’ambition doit se mettre au service d’une grande idée » -Nadia Frontigny :« Être ambitieux, c’est vouloir faire bouger les choses »- Nicole Etchegoïnberry : « L’ambition se traduit par une détermination extrême »

À vous de jouer !

Un premier livre en 2014   » Comment l’ambition vient aux filles ?  » ed Eyrolles Pourquoi ce livre ? Explications via cette vidéo

Témoignages des lecteurs et lectrices

« Votre livre « Comment l’ambition vient aux filles » offert par ma collègue, après l’annonce de mon licenciement suite à un plan social, m’a beaucoup aidé pour garder la « pêche » et mon optimiste. Merci.  » Véronique P

« J’ai beaucoup apprécié « Comment l’ambition vient aux filles », il est en permanence dans ma voiture. je sais où le trouver et dés que j’ai une baisse d’énergie dans mon aventure entrepreneuriale, je relis quelques passages et témoignages que j’ai surlignés et mon énergie revient. j’ai hâte de lire celui ci. » Virginie B

« Je dévore le livre, les mots résonnent pour moi, gratitude Frédérique Cintrat pour ce partage » Lara H

Bonjour,

Je m’appelle Frédérique Cintrat, je viens effectivement de me lancer dans l’entrepreneuriat après 27 ans de salariat. J’aime innover, développer, communiquer, partager, fédérer. Je suis avec attention toutes les évolutions des relations dans le travail et le développement du « business » à l’ère des réseaux sociaux. J’aime participer aux évolutions sociétales autour des services et solutions pour accompagner les nouvelles tendances, nouveaux besoins et nouveaux usages : vieillissement de la population et silver économie, nouvelle façon d’envisager l’assurance des personnes, et bien sûr place et rôle des femmes dans la société.  J’ai décidé d’oser « ce passage à l’acte », de choisir d’être ma propre « patronne » dans le secteur d’activité de mon choix , et si possible de gagner correctement ma vie et celle de ma famille et …de réussir à créer des emplois. J’ai toujours considéré que fille ou garçon, « il n’y avait pas de raison », que je n’avais pas à choisir entre vie pro et vie perso, vie à la campagne et travail de siège, alors avec un équilibre toujours certes fragile, très bien entourée, j’essaie de mener de front ma vie, toutes mes vies: vie professionnelle dense et mobilisante, vie familiale avec mon mari depuis plus de 22 ans et mes deux fils maintenant étudiants de 21 et 19 ans, et ma tribu familiale et amicale, vie artistique, vie sportive, vie associative, vie à travers les différents réseaux, vie à la campagne et travail à Paris.

Cela commence en 1966, par une enfance à la campagne, à la ferme, au grand air, au milieu de  la nature et des animaux . Fred10-001

Bachelière en section C à 16 ans, j’opte pour une prépa HEC. Après ma première année de classe préparatoire, assumant mon ambition de mener une vie « extra-ordinaire » et devenir « femme d’affaires », j’ai l’audace, sans en parler à personne bien sûr, d’écrire à l’émission Aujourd’hui la vie sur Antenne 2 et suis sélectionnée pour débattre sur le thème « Comment l’ambition vient aux filles? », soutenir que « l’ambition n’a pas de sexe »  et tenter de représenter la jeune génération aux côtés de Françoise Giroud et d’Elisabeth Badinter Video Ina Emission Aujourd’hui la vie 1983 « Comment l ambition vient aux filles.

30 années se sont écoulées, des joies, des peines, des déceptions, des frustrations, des tentatives, des succès, des expériences amusantes voire passionnantes…

J’ai découvert le cinéma « de l’intérieur », avec de la figuration, comme ici, sur le tournage de La Môme d’Olivier Dahan100_4570

Je m’initie parfois à la vie artistique « en amateur » avec ma troupe de danse et de music hall…

Photo 102

Ma vie citoyenne s’incarne mon rôle d’administratrice de Mucoviscidose Innovation (et conseillère municipale de mon village de 1998 à 2014).

D’ inoubliables années en école de commerce au Havre à l’EM Normandie. Le bonheur d’être maman en 1993 et 1995. Diverses responsabilités dans l’univers des sociétés de crédits, de la bancassurance, de l’assurance de personnes, de l’assistance aux personnes, d’attachée commerciale à chef de produit, de directrice d’agence à responsable de partenariat et chef de marché. Puis une nouvelle expérience marquante : création  d’un service marketing, commercial, communication, gestion relation client dans une toute nouvelle structure, start up aux reins solide en 2001.  Des relations de confiance, de l’autonomie, un nouveau concept à développer: « l’assuristance » . Une page blanche pour mes clients et mes produits, une page à écrire… plaisir à manager et mobiliser, plaisir à innover et développer, plaisir à communiquer et fédérer…

Et puis, je décide de m’engager en 2011 en faveur de  la mixité dans les entreprises, et pour la promotion des femmes aux postes de responsabilité. En tant que membre du Comité opérationnel du réseau interne de la CDC, Alter Egales, j’ai la chance de  rejoindre le COMEX de Financi’Elles pour m’occuper plus particulièrement des liens entre les différents réseaux féminins de la fédération et externes, du maillage régional, et de l’aide à la constitution de réseaux dans le secteur de l’assurance. J’y administre également le groupe LinkedIn. Je suis par ailleurs en même temps cooptée au sein du cercle Parité Assurances qui œuvre également pour la meilleure représentation des femmes au sein des COMEX et CODIR dans le secteur de l’assurance et de la santé. J’adhère en avril 2014 à Vox Fémina qui réunit des femmes expertes cherchant une meilleure représentation des femmes dans les médias. Enfin, impliquée dans la constitution du réseau EquiLibre de mon ancienne Ecole, l’EM Normandie, j’interviens en table ronde le soir du lancement le 30 septembre 2014 sur le thème « oser être soi dans la vie professionnelle »

Parallèlement fonctionnant en réseau, aimant mettre les personnes en relation, à la fois pour la convivialité, l’ouverture et le développement du « business », j’essaie d’investir également les différents cercles professionnels (mixtes bien entendu) et think tank. Je co-fonde en 1998 le réseau des Ex Cardif réunissant des ex collègues (hommes et femmes) ayant travaillé chez Cardif dans les années 90 que j’ai le bonheur de présider actuellement.

Début 2013, je décide d’écrire un livre, un livre dans lequel je délivrerais des bouffées d’optimisme à toutes les filles, jeunes filles, femmes notamment, que tout le monde pourra lire. Je vais parler de l’ambition des filles, de sa genèse, de ce qui la fait éclore. Certes, je vais parler de mon histoire, je vais « me raconter », mais je vais également donner la parole à quelques unes de celles qui m’entourent, qui m’insufflent cette énergie, quels que soient leur âge, leur origine sociale, leur situation professionnelle, qui chacune à leur façon sont des exemples…

Par ailleurs,  à l’automne 2013, ma hiérarchie propose de présenter ma candidature aux Trophées des femmes de l’assurance sur la catégorie « femme commerciale ». A ma grande surprise et grande joie, le jury me décerne le trophée de la femme commerciale et les internautes m’élisent parmi les 27 nominées « femme de l’assurance de l’année ».

IMG_9227

Cette exposition génère une certaine visibilité et me vaut quelques articles dans la presse: Agefi  qui titre « une femme commerciale enthousiaste et engagée  » , la news letter de Financi’Elles « une lauréate dans son Comex ».

La rédaction du magazine Action Commerciale m’identifie parmi les 100 directeurs commerciaux d’influence de France en mai 2014.

Enfin, considérant que les réseaux sociaux professionnels devenaient une source importante d’information, de veille, de mise en contact, de visibilité, d’expression et de développement d’affaires, je m’initie à twitter et deviens presque par hasard l’une des 50 personnalités de l’assurance, de la banque et de l’assurance du livre blanc écrit par Alban Jarry.

Tout cela m’amuse, je savoure, et je prends un peu de recul pour observer ce qui se passe. Ma règle d’or: « être sérieuse sans se prendre au sérieux ». Je saisis, j’expérimente, je partage « de l’énergie », j’ose tenter quelques petites choses sur moi que j’envisage d’industrialiser, sur la visibilité notamment…

Et puis, cette envie que je caresse depuis plusieurs année: lancer  mon entreprise… même si mon travail me passionne, j’ai envie d’autre chose, d’une encore plus grande autonomie, et j’ai envie de créer. On me dit que ce n’est pas le bon moment, la crise, les budgets, mais ce n’est jamais le bon moment… Et puis les garçons sont étudiants, et leur études sont onéreuses… mais tant pis, l’envie est trop forte: créer, certes en minimisant les risques… Quand je me demande après ces trophées alors que les propositions externes d’évolution se présentent à moi, je me dis que non, vraiment, je ne rêve pas au plus gros salaire dans une grosse boîte, je rêve d’une structure de taille modeste dans laquelle je pourrais décider de tout: stratégie, développement, mise en œuvre opérationnelle sur les secteurs qui me tiennent à coeur. L’assurance de personne, la silver économie, et la transmission d’énergie aux femmes, notamment à travers la mise en visibilité et le fonctionnement en réseau, c’est ce que je veux maintenant faire. Ce sera Assurancielles avec pour signature « au service de vos Ambitions ». Assurancielles Conseils et Assurancielles Développement pour conseiller et accompagner les structures dans leur développement. Et Assurancielles Accompagnement et Asurancielles Connexion pour que la mise en visibilité et l’utilisation des réseaux des collaborateurs contribuent au développement des entreprises, avec un programme particulier autour de « l’assurance au féminin » avec ateliers, intervention et conférences le cas échéant.

Et comme certaines femmes ont parfois besoin d’incentive pour se rendre à telle ou telle manifestation professionnelle ou de réseau en général, féminins ou mixtes, je suis en train de créer une plateforme de gestion d’agendas « AXiElles », accélerateur de connexion pour les femmes qui « assurent ». (15 novembre : le groupe Axielles, Accélérateur de conneXion pour les femmes qui « assurent » vient d’être ouvert sur linkedIn : je vous y attends ! )

Octobre 2014: sortie du livre « Comment l’ambition vient aux filles? » et nouvelle vie professionnelle… Je vole de mes propres « elles »…

Vous conseiller et vous accompagner pour booster votre ambition, votre influence et votre réseau online et offline ! Vous connecter avec les talents qui vont féminiser vos équipes dirigeantes ! Auteure de "Comment l'ambition vient aux filles ?" et de"Comment vient l'ambition ? " Ed Eyrolles